Bienvenue !

En partenariat avec Espoir Vie Togo à Lomé, principale ONG luttant contre le SIDA au Togo, EVTF parraine les enfants touchés par le VIH.

Le Togo en quelques chiffres :

Le Togo est un petit pays d'Afrique de l'ouest de 700 km du Nord au Sud et n'excédant pas plus de 150 km de large. Il compte 7 500 000 habitants dont 60% de la population à moins de 25 ans. Le SIDA est un véritable fléau qui sévit particulièrement dans les pays africains : 2,5 % de la population togolaise est touchée par le virus. Les plus vulnérables sont les enfants, ils sont la face cachée du SIDA. En effet, sur 12 000 enfants infectés près de 4000 seulement sont sous traitement. L'ONG EVT prend près de 357 enfants de 0 à 20 ans en charge, dont 357 sous traitement ARV (anti-rétroviraux) et plus de 500 affectés et suivis. (Chiffre arrêtés au 05/12/2022)

Présentation d’Espoir Vie Togo (EVT Lomé)

Espoir Vie Togo est une organisation non gouvernementale à but non-lucratif animée par des personnes vivant avec le VIH/sida et de personnes engagées dans la lutte contre cette pandémie. Elle a été créée le 11 aout 1995 dans la mouvance des missions des Ambassadeurs de l’espoir. Ces missions été effectuées dans la sous-région ouest-africaine par le Réseau Africain des Personnes vivant avec le VIH avec l’appui du Projet Régional VIH et Développement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Espoir Vie-Togo a pour but de contribuer à l’amélioration de l’état de santé et de la qualité de vie de la population en général et en particulier des PVVIH (Personnes vivants avec le VIH), enfants, adolescents, jeunes et adultes, aux populations les plus exposées aux risques d’infection au VIH, y compris les populations atteintes d’infections récurrentes ou de pathologies chroniques. 

De 8 personnes vivant avec le VIH en 1995, l’organisation accompagnait 3 828 personnes en 2018 dont 3 705 sous traitement ARV (traitement antirétroviral) grâce à trois antennes situées à Lomé, Aného et Sokodé. L’effectif du personnel en 2018 est de 85 personnes faisant d’EVT la plus grosse structure de prise en charge communautaire au Togo.

Le parrainage à EVT est une composante des services que la structure propose aux enfants infectés ou affectés par le VIH de sa file active. La prise en charge a été initiée à Espoir Vie Togo (EVT) suite aux recommandations formulées lors de la Xeme Conférence Internationale sur le Sida et les MST en Afrique (CISMA) qui s’est déroulée en Côte d’Ivoire en décembre 1997.

L'association Espoir Vie Togo France (EVTF France)

La force d'une association et de son équipe, ce sont les valeurs et le sens qu'elle donne à ses actions. EVTF s'engage pour les enfants affectés ou infectés par le SIDA.

Notre but :
 améliorer les conditions de vies, le quotidien, l'accès aux soins et l'accompagnement scolaire des "Orphelins et Enfants Vulnérables" (OEV)

L'instruction est l'essence qui fait d'un homme, un homme libre. C'est une richesse, une sécurité et une protection. Un homme libre est à l'aise partout et dans toutes les situations. Il n'est pas prisonnier ni de son ignorance, ni de son savoir. La culture est nécessaire au développement sain d'une société. C'est un antidote à l'ignorance.
Dans cet optique, l'association EVTF accompagne les enfants dans leurs cursus scolaires, grâce à des systèmes de parrainages. Cela permet  de participer aux frais pour l'inscription, aux fournitures scolaires, à l'achat de l'uniforme,ainsi qu'à l'appui nutritionnel et le transport.

Cette initiative de démarrage a démarré avec l’appui financier accordé à plusieurs femmes pour l’initiation d’activités génératrices de revenus (AGR) en collaboration avec Sidalerte-Togo en 1999, ainsi que l’appui de Christine Burgart de l’association AIDES en France, qui apportait un soutien financier pour l’organisation de la fête de fin d’année des enfants. Le parrainage en lui-même a démarré a EVT entre 2000 et 2002 par un projet de l’ONUSIDA qui a permis de venir en aide a 10 OEV (Orphelins et Enfants vulnérables). 

Ce projet arrivant à terme, Christine Burgart, par le biais d’un financement reçu d’Aides Délégation Départementale 68 (ADD 68), en Alsace Lorraine, a permis de poursuivre le parrainage de ces 10 OEV. Cet effectif est passé à 20 à partir de 2006 toujours grâce au soutien d’ADD 68. Ce fut le début du parrainage sur programme. 

En 2007, il a été créé, grâce à Christine Burgart, l’association Espoir Vie-Togo France (EVTF) pour continuer à soutenir les enfants. Entre 2008 et 2011, grâce au soutien financier de la Mairie de Paris à travers l’association Solidarité Sida, 65 nouveaux OEV ont été parrainés. 85 enfants ont ainsi bénéficié du parrainage sur programme. Fin décembre 2023, ce sont plus de 100 enfants parrainés grâce à de nombreux et généreux parrains et marraines.

Parallèlement au parrainage sur programme, le parrainage individuel a démarré en 2006. Le nombre d’enfants appuyé est passé progressivement de 3 en 2008 à 74 en 2010 grâce a la forte mobilisation de parrains et marraines par EVTF. Le montant du parrainage variait entre 10 000 FCFA et 16 000 FCFA par mois.
A partir de 2013, face à la demande de plus en plus forte et aux difficultés de mobilisation de ressources à l’international, EVT a initié la récolte de dons sur le plan national. Dans ce sens, elle a organisé régulièrement des évènements de mobilisation de ressources qui ont permis de parrainer 33 enfants au plan national en fin 2018


"Ne doutez pas qu'un petite nombre de personnes déterminées puisse changer le monde." Margaret MEAD

Comment parrainer un enfant ?

Deux formules :
  • Le parrainage scolaire, destiné aux jeunes les plus vulnérables (malades et/ou orphelins). Ce type de parrainage contribue à faire face aux besoins scolaires. Il permet notamment l’achat des fournitures scolaires, le paiement de l’école et de la cantine. Par ce geste vous lui permettez d'accéder au cursus scolaire de la primaire jusqu'au lycée. Il s'agit d'un parrainage individualisé de 20€ par mois.
  • Le parrainage apprentissage de 3 ans destiné aux adolescents de 14 à 20 ans désireux d'apprendre un métier et de s'engager dans la vie active. Il contribue à faire face aux besoins liés à la formation professionnelle des enfants désireux d’apprendre un métier. Il permet également leur installation professionnelle a la fin de la formation. Ces fonds permettent de prendre en charge le coût de la formation, l’achat des fournitures, outils et autres matériels, les frais pour la remise des diplômes et la cantine. L'accès à l'apprentissage est de 25€ par mois.

  • Vous pouvez également faire un don libre, sans engagement.